Vous êtes ici : Accueil > Toutes les actualités > Tester des alternatives au glyphosate

Tester des alternatives au glyphosate

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page
Contrat de transition : Glyphosate Normandie 2021

Vous avez l'âme d'un précurseur ?

Répondez avant le 1er juillet à l'appel à candidature et engagez-vous en tant que testeur de produits alternatifs.

La Région Normandie et la Chambre d’agriculture de Normandie ont décidé de travailler conjointement à l’élaboration d’un projet expérimental.

Saissez l'opportunité de faire partie des 50 agriculteurs volontaires pour tester des alternatives à l’usage des herbicides à base de glyphosate. Chaque exploitation sera aidée et accompagnée par un technicien. L'objectif : évaluer ce qu’apporte la réduction de glyphosate d’un point de vue économique et environnemental sur une exploitation.

Un engagement sur 2 ans dans le cadre d’un contrat de transition :

  • sous forme d’une aide forfaitaire de 80 € / ha dans la limite d’un plafond de 8000 euros pour chaque exploitation
     
  • par un conseiller spécialisé d’une structure habilitée par la Région Normandie pour la réalisation d’un audit stratégique global via la sollicitation du dispositif régional « Conseil Agricole Stratégique et Economique » (financement de la prestation de conseil à hauteur de 80 % dans la limite de 1 500 euros) ;

En contrepartie, les exploitations retenues devront s’engager à :

  • réduire l’usage du glyphosate à compter de la campagne culturale 2019-2020 (1er septembre 2019 au 31 août 2020)
  • supprimer totalement l’usage du glyphosate sans substitution par un autre herbicide de synthèse à compter de la campagne culturale 2020-2021 (1er septembre 2020 au 31 août 2021)
  • réduire l’Indice de Fréquence de Traitement (IFT) herbicides
  • utiliser des techniques alternatives à l’usage des herbicides de synthèse comme méthode de substitution ;
  • diversifier l’assolement avec un minimum de 4 cultures différentes à compter de la campagne culturale 2020-2021 ;
  • ne pas détruire les surfaces en prairies permanentes ;
  • partager et valoriser son expérience avec d’autres agriculteurs par la mise en place de démonstrations, de visites et/ou de témoignages pendant une période minimale de 3 ans.
     

> En savoir plus sur le site de la Région Normandie

Vous êtes intéressé

Contactez votre conseiller ou Chambres d'agriculture