Vous êtes ici : Accueil > Toutes les actualités > Système de polyculture élevage en agroécologie, premier bilan

Système de polyculture élevage en agroécologie, premier bilan

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

En 2018, + de lait, + de qualité, et des livraisons plus régulières.

Le bilan de la première année du système de polyculture élevage testé à La Blanche Maison (2017), a révélé une hétérogénéité de la production laitière entre les 4 bandes de VL. En fonction des saisons de vêlage dans le système, les niveaux de production et les persistances laitières ont été différentes (voir graphique). Sur l’année 2017, ce sont 401 639 litres de lait qui ont été livrés avec une composition de 41.22g/L de MG et 34.76g/L de MP ; soit 435 940 litres de lait à 7%.

L’évaluation technicoéconomique et environnementale de l’ensemble du système a montré la nécessite d’être plus performant sur la quantité et la qualité du lait livré pour améliorer le produit global lait et ainsi améliorer les indicateurs de performance par 1000l de lait.

Les actions correctives alimentaires ont consisté à soutenir en énergie les vaches en début de lactation pour améliorer les performances de la bande 2 et de la bande 3 : maintien du maïs ensilage lors du pâturage 2018 et prévision de distribution de maïs épi en 2019 (récolté en 2018) pour distribuer au printemps 2019. Nous restons dans l’objectif d’optimiser la production de lait tout en maintenant la consommation de concentrés à un maximum de 180g/l de lait (maïs grain et tourteau de colza). D’autres actions liées à la circulation des animaux dans le bâtiment, à l’accès aux points d’abreuvement et à l’auge ont également été mises en place.

L’évolution est conséquente puisqu’en 2018, 470 208 litres de lait ont été livrés à 42.88g/l de MG et 35.68g/l de MP soit 527 719 litres de lait à 7%. L’augmentation est donc de 69 000 litres de lait brut avec + 1.7 point de MG et +0.92 point de TP soit une augmentation de 92 000 litres de lait en lait à 7%. L’hétérogénéité est moindre, même si la bande 3 n’exprime pas de pic de lactation.

Les livraisons laitières sont de plus en plus régulières au cours de l’année. Nous observons des creux et des pics de livraisons de moins en moins marqués au cours de l’année. On perçoit en 2018, une augmentation constante du lait livré quotidiennement.

L’évolution du système est donc favorable pour la production laitière mais aussi pour d’autres facteurs que nous développerons dans de prochains articles.