Vous êtes ici : Accueil > Gestion de l'exploitation > Energies > Maîtriser ses consommations > Electricité > Electricité en Elevage porcin

Electricité en Elevage porcin

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

En 2008, le coût du poste énergie s’élève en moyenne à 2.6 € par porc produit chez les naisseur-engraisseurs, deux tiers des résultats se situent dans la fourchette 1.9 à 3.1 €. Les écarts peuvent paraître faibles, mais multipliés par 4000 porcs produits en moyenne, l’écart de coût se chiffre à 5.600 € par an.

Principaux postes de consommation

  • L’électricité, utilisée pour le chauffage, la ventilation des bâtiments et la distribution des aliments est le 1er poste de consommation.

  • Le GNR constitue le 2ème poste de consommation. Il est principalement utilisé pour alimenter les groupes électrogènes, très présent dans les élevages naisseurs engraisseurs et post-sevreurs-engraisseurs.

Les niveaux moyens de consommation énergétiques varient en fonction du type d’élevage.

Type d’élevageConsommation énergétique moyennePostes de consommation
Naisseurs engraisseurs983 kWh/truie/an
48 kWh/porc produit
Electricité = 76 %
GNR = 21 %
Elevages naisseurs403 kWh/truie présente
19 kWh/porcelet sevré
Electricité = 70 %
GNR = 30 %
Elevages post-sevreurs-engraisseurs25 kWh/porc produitElectricité = 86 %

 

  • Le chauffage et la ventilation représentent 85 % de la consommation en énergie d’un atelier porcin (cf. graphe ci-dessous). Ce sont deux paramètres déterminants qui nécessitent une gestion rigoureuse pour d’une part offrir la meilleure ambiance et d’autre part optimiser ses consommations énergétiques.

  • Le post-sevrage est le plus énergivore avec 36 % de la consommation, suivi de l’engraissement (27%) et de la maternité (22%).

Solutions pour réduire la facture

  • Améliorer la gestion du couple chauffage-ventilation. En effet, 80 % des déperditions thermiques d’un bâtiment passent par la ventilation.

  • Renforcer l’isolation des bâtiments, lors de la conception et en rénovation. 20 % des pertes thermiques passent en effet par les parois.

  • Enterrer ou isoler les préfosses, ou assurer un talutage.

  • Investir dans des équipements économes en énergie : échangeur de chaleur, pompe à chaleur, niche à porcelets, ventilateurs économes.

  • Entretenir régulièrement ses équipements : ventilateurs, radiants, éclairage.

Contact

Besoin d'informations ?
Un conseil personnalisé ?

Actualités

jeudi 26 avril 2018

L’élevage est certes, source d’émissions de gaz à effet de serre (GES) mais il est le seul à stocker du carbone.

mercredi 18 octobre 2017

Le catalogue de formations 2017/2018 des Chambres d’agriculture de Normandie est désormais disponible. Retrouvez nos formations aussi sur ce site, rubrique...