Vous êtes ici : Accueil > Gestion de l'exploitation > Agritourisme et circuits courts > Vendre ses produits > S'organiser collectivement

S'organiser collectivement

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Proposer une gamme variée aux consommateurs est un bon moyen de toucher une clientèle qui n’a pas toujours le temps et apprécie de trouver tous ses produits alimentaires locaux dans un même lieu. 

Plusieurs solutions sont possibles : 

  • un point de vente collectif (ex. La Ferme Coutançaise dans la Manche)
  • un drive fermier (ex : drive fermier d’Alençon, drive fermier du Calvados et du Pays d’Auge)
  • des groupements d’achats producteurs-consommateurs (ex. groupements d’achats dans la Manche ou AMAP dans le Calvados, accompagnés par le Groupement des Agriculteurs Biologiques)
  • des plate-formes d’approvisionnement pour les professionnels (restaurations collective, commerçants, restaurants…) 
  • des services de paniers cadeaux, repas fermiers ou traiteurs fermiers 

Mettre en place un point de vente collectif

Le point de vente collectif répond à une demande forte des consommateurs à la recherche d'une offre de proximité et de lien avec les producteurs.

Avant tout, il est primordial de prendre le temps de bien définir le projet du point de vente collectif, en cohérence avec des objectifs communs. Les producteurs doivent être motivés et impliqués dans la démarche. La bonne entente et connaissance entre les associés sont les fondements majeurs qui feront la réussite et la pérennité du projet collectif.

Il faudra au préalable aussi, bien appréhender les points suivants :

  • les attentes de la clientèle,
  • l’étude de marché,
  • les investissements mobiliers et immobiliers nécessaires,
  • le lieu d’implantation du point de vente,
  • les disponibilités de chacun en temps,
  • la rédaction commune d’un règlement intérieur,
  • le statut juridique à choisir,
  • le nom commercial et la communication
  • la réglementation (vente en ligne, CNIL…).

 

Au vu des expériences déjà menées, notamment en région Rhône-Alpes, pilote dans le domaine, voici quelques règles de base :

  • les produits vendus sont locaux, issus d’exploitations agricoles où le produit est maîtrisé
  • les producteurs assurent la vente, l’accueil et le service auprès des consommateurs (permanences tournantes)
  • un noyau de 6 à 8 producteurs porte le point vente collectif, pour arriver à une quinzaine de personnes avec les membres associés
  • démarrer avec une offre permanente variée : légumes, viande, volailles, charcuterie, produits laitiers, fruits, pain. Puis, pourront se greffer d’autres productions au fur et à mesure du temps et des opportunités.
  • bien penser les volumes : pour un même produit, l’approvisionnement peut se faire auprès de deux producteurs pour avoir les volumes nécessaires, il faudra veiller à avoir un même niveau qualitatif. 

Offre de services

Etude de marché

Choisir les bons circuits de vente et sécuriser ses débouchés

En savoir +

Stratégie de vente et de communication

Un appui pour toucher efficacement votre cible.

En savoir +

Contact

Besoin d'informations ?
Un conseil personnalisé ?

Pauline Vier

Conseillère diversification

Tél : 02 35 59 62 64

Eugénie Hardouin

Chargée de mission "Filières de proximité"

Tél : 02 35 59 47 70

Financer son projet

Des aides sont proposées par la région Basse-Normandie permettant de prendre en charge 40% des dépenses engagées dans le cadre de l’ouverture d’un drive ou d’un magasin collectif de producteurs sur l’étude de faisabilité et sur l’aménagement du point de vente.