Vous êtes ici : Accueil > Gestion de l'exploitation > Agritourisme et circuits courts > Accueillir du public > Camping, hébergement insolite ou accueil de camping-car

Camping, hébergement insolite ou accueil de camping-car

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Avec le camping à la ferme, vous pouvez proposer la location d'emplacements en plein air afin d'implanter une tente ou une caravane.

Mais aujourd’hui, de nombreux vacanciers tiennent à davantage de confort. Ils affectionnent donc particulièrement les chalets, mobil-homes, cabanes dans les arbres, yourtes, roulottes… dans lesquels on peut retrouver un vrai lit.
Toutes ces formules d'accueil trouvent idéalement leur place à la ferme, mais attention toutefois à la réglementation.

Les campings

YourteSur une parcelle agricole, 2 formes de camping peuvent être développées :

  • Le camping déclaré qui peut accueillir 20 campeurs sur 6 emplacements maximum, ne nécessite qu’une déclaration en mairie
  • L’aire naturelle de camping limitée à 30 emplacements nécessite une demande de permis d’aménager à déposer en préfecture

Quant aux terrains de camping permanents et Parcs Résidentiels de Loisirs, ils ne peuvent être autorisés que sur des parcelles en zone Loisirs, délimitée dans les documents d'urbanisme (carte communale, Plan d'Occupation des Sols, Plan Local d'Urbanisme mis en place par les communes).

Implantation de structures d'hébergement

D’un point de vue juridique, on distingue 4 types de structures : les tentes, les caravanes, les Résidences Mobiles de Loisirs et les Habitations Légères de Loisirs. Les 4 catégories sont autorisées dans les terrains de camping permanents (ou dans les Parcs Résidentiels de Loisirs, si aucun emplacement nu pour tente et caravane est prévu), mais pas forcément sur les campings déclarés ou les aires naturelles de camping.
 

Yourte, tipi et bungalow en toile

Assimilé àPossibilité d'installation dans un camping déclaréPossibilité d'installation dans une aire naturelle
- Non équipéTentesouioui
- Avec équipement raccordé (bloc cuisine, sanitaire…)Habitations légères de loisirsnonnon

Roulotte et mobil-home

Assimilé àPossibilité d'installation dans un camping déclaréPossibilité d'installation dans une aire naturelle
- Restant sur roues et donc déplaçable en permanenceCaravaneouioui
- Déplaçable par traction mais ne pouvant circuler du fait du code de la routeRésidence mobile de loisirsnonoui

- Démontable

- Transportable mais non tractable

Habitations légères de loisirsnonnon

 

Cabanes et chalets

Ces hébergements sont considérés comme habitations légères de loisirs HLL. Les cabanes dans les arbres, même si elles n'ont pas d'emprise au sol, sont classées dans cette catégorie.

Implantation des habitations légères de loisirs HLL et des résidences mobiles de loisirs RML

Les équipements éligibles au régime juridique des HLL et RML, sont autorisés :

  1. Sur les Parcs Résidentiels de Loisirs
  2. Sur les campings régulièrement créés (à l’exception des campings déclarés et des aires naturelles de camping)
  3. Hors des terrains classés, ils sont soumis au droit commun des constructions, c'est-à-dire :
  • déclaration préalable entre 2 et 20 m² de plancher
  • permis de construire au-dessus de 20 m² de plancher

Accueil de camping-cars

Plus calme et plus accueillante, la ferme offre aux camping-caristes une solution alternative aux parkings en bord de route et parkings municipaux parfois très fréquentés tout en leur assurant un environnement sécurisé.

Si l'aire de stationnement est facile à mettre en place, la question de l'aménagement d'une aire de services (vidange des eaux grises et des eaux noires, ravitaillement en eau potable et recharge des batteries électriques) peut se poser. Nombre de communes se sont maintenant équipées de telles structures. S'il en existe près de chez vous, il sera peut-être plus judicieux de ne proposer qu'une aire de stationnement et de diriger vos clients vers l'aire de services la plus proche.

Combien de camping-cars sur mon aire ?

D’après le code de l’urbanisme, les aménagements accueillant jusqu’à 6 camping-cars sont soumis à une simple déclaration en mairie. Au-delà de 6 emplacements, une autorisation d’aménager et un classement préfectoral sont nécessaires. Chaque emplacement doit mesurer entre 30 et 40 m² (4,5 m x 8 m dans l’idéal).

Stratégie de vente et de communication

Un appui pour toucher efficacement votre cible.

En savoir +

Contact

Besoin d'informations ?
Un conseil personnalisé ?

Marie-Aude Gavouyère

Conseillère circuits courts et agritourisme

Tél : 02 35 59 47 39

ACTUALITES