Une caméra pour surveiller mes animaux sans me déplacer

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

De l’habitation, il est possible de surveiller les animaux malades, les vêlages, les chaleurs...

Pourquoi choisir cette solution ?

Plus de confort

L’astreinte de la surveillance des animaux peut être gérée de chez soi.

Travailler sereinement

Pour les vêlages, je laisse vêler les vaches seules. Je vérifie simplement que tout se déroule bien, sinon j’interviens.

J’évite les déplacements nocturnes inutiles.

Je détecte plus tôt une vache en chaleur pour l’isoler.

L’essentiel à savoir

L’image de la stabulation sur un écran à la maison ou dans la poche

Il est possible d’installer la réception sur un ou plusieurs téléphones portables, sur l’ordinateur via Internet et sur la télévision.

Observer les vaches sur le téléviseur en 15 secondes la nuit

La réception sur la télévision plutôt que sur un ordinateur évite de perdre du temps lors du démarrage de l’ordinateur. La nuit, il est préférable d’avoir accès à l’image rapidement et se rendormir aussitôt. La réception vidéo est basculée sur un canal de chaîne de la télévision via le wifi et cela marche sur toutes les télévisions de la maison sans fil supplémentaire.

Déclencher des opérations à distance

Il est possible d’ajouter à ce système, des déclenchements de moteurs électriques par télémétrie permettant d’ouvrir la barrière de la stabulation ou encore mettre en marche le racleur.

Bien positionner la caméra

Si la configuration des bâtiments le permet, installer une seule caméra pour voir le box à vêlage et l’ensemble de la stabulation. L’idéal est de prévoir un angle de vue sur les pâtures pour surveiller l’été.

Combiner avec un système de détection des vêlages

A l’alerte du système de détection des vêlages, j’allume la télévision, je vérifie le démarrage du vêlage et je contrôle 1 heure après.

Combien ça coûte ?

Coût total de l’installation (caméra + transmission aérienne ou filiaire) : 2 500 à 6 000 €.

L'expérience de Charles Lemonnier

"En 2002, j’ai mis en place deux caméras destinées à la surveillance de mes animaux : l’une dans le box de vêlage et l’autre dans la stabulation des vaches laitières. La première est fixe, la seconde est installée sur une tourelle commandée à distance. J’ai installé ces caméras dans mon élevage en particulier pour éviter de me déplacer inutilement la nuit car la stabulation est à 300 m de la maison.

Deux phares s’allument dès qu’il fait sombre. Cela permet une parfaite visibilité la nuit et cela sans déranger les animaux. Je me sers surtout de la caméra de surveillance de la stabulation, deux à trois fois par jour, pour par exemple : vérifier si j’ai bien ouvert les cornadis, détecter les chaleurs, observer les problèmes de fièvre de lait ou de rumination sur les vaches en tout début de lactation.

Après 10 ans d’utilisation, les caméras ne m’ont rien coûté en entretien, malgré ma pailleuse qui fait de la poussière. Un simple nettoyage est nécessaire. La caméra tourne à 360°, avec un excellent zoom qui permet de lire l’identification des animaux à 50 mètres. Sur un grand écran, la qualité de l’image est très bonne.

Cet outil représente un coût financier, mais il m’apporte un confort de vie important. Cela limite les risques sur les animaux et je le vis mieux."

L'exploitation agricole

Charles LEMONNIER, agriculteur
à Saint-Brice-de-Landelles (50)

Contact

Besoin d'informations ?
Un conseil personnalisé ?