Affouragement des génisses une fois la semaine

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Alimenter les animaux avec une ration complète lors d’une distribution hebdomadaire.

Pourquoi choisir cette solution ?

Gagner du temps

Affourager les génisses et les vaches taries une fois la semaine permet de gagner du temps sur le travail d’astreinte.

Etre efficace

Eviter de faire le trajet journalier avec le tracteur.

Améliorer les conditions de travail

Avec ce système, il n’y a pas de différence de croissance chez les animaux, il est possible de faire vêler les génisses entre 24 et 30 mois.

L’essentiel à savoir

Un aliment de qualité

Il faut que l’aliment soit fibreux et que l’ensilage ne soit pas trop humide pour éviter que l’aliment chauffe. Le silo doit être bien conservé, il ne faut pas de pourri dans la mélangeuse sinon l’aliment chauffe.

Une distribution maîtrisée

Lors de la distribution pour une semaine, il ne faut pas rouler sur l’aliment distribué au fur et à mesure des passages. L’aliment doit rester aéré et ne pas être tassé pour ne pas relancer la fermentation.

Trucs et astuces

Je conseille aux agriculteurs d’essayer de voir si cela marche chez lui. Il ne faut pas partir bille en tête en se disant qu’il faut distribuer une fois la semaine. Il faut faire des essais auparavant.
Mes vaches laitières ont du maïs deux fois par jour. Pour gagner du temps, je fais des pré-mix sans le maïs. Eté comme hiver, je réalise mon pré-mix pour 2 ou 3 jours, ainsi je ne mets que 5 mn pour mélanger par jour au lieu d’être 30 mn.

Combien ça coûte ?

Il n’y a pas de coût supplémentaire à procéder ainsi. Il y a même un intérêt économique puisque l’on passe moins de temps sur le tracteur et donc une consommation moindre de carburant.

Pour une distributrice à pales de 2 tonnes avec peseuse, il faut compter environ 20 000 €.

L'expérience de Thierry Chanu

 "Avant nous étions en libre-service sur le deuxième site, où se situent les génisses et les vaches taries, et ce n’était pas pratique. Depuis 2002, nous nous sommes mis aux normes, ainsi tous les animaux sont logés sous une stabulation.

Aussi, nous distribuons avec la même mélangeuse peseuse à pales aux deux endroits. Sur le site principal, nous distribuons deux fois par jour la ration aux vaches laitières. A partir de là, nous avons recherché à ne pas faire la route tous les jours entre les deux sites. Sur le deuxième site nous avons commencé à distribuer 3 fois la semaine : le lundi, le mercredi et le vendredi puis nous sommes passés à une fois la semaine : le jeudi, et cela marche bien. Nous allons tout de même surveiller les animaux tous les jours et pour l’instant on n’a pas eu de souci.

Pour ce deuxième site, on distribue un mélange d’ensilage d’herbe, de paille et de foin. La dose est de 300 kg de foin, 200 kg de paille, des minéraux, 50 kg de mélasse et 1,100 t d’ensilage d’herbe. Je fais 6 machines à chaque fois. La ration est distribuée sur la table d’alimentation et repoussée le lundi. Nous nous arrangeons pour ne pas travailler les jours fériés, ainsi nous décalons plus ou moins d’une journée s’il le faut. Et nous n’avons pas beaucoup de refus.

Sur ce deuxième site, je mets entre 3 et 4 heures pour soigner les animaux. Cette méthode m’évite de descendre avec le tracteur tous les jours, ainsi je gagne du temps. Durant les premières semaines après l’ouverture du silo, pour stabiliser le front d’attaque, nous distribuons tout de même deux fois la semaine."

L'exploitation agricole

Thierry Chanu
Agriculteur à Burcy (14)

Contact

Besoin d'informations ?
Un conseil personnalisé ?