Vous êtes ici : Accueil > Elevage > Bovins Viande > Conduite d'élevage > Préparation au vêlage > Témoignage : Nathalie et Luc BROUANT

Témoignage : Nathalie et Luc BROUANT

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Nathalie et Luc BROUANT

Exploitation de l’Institut LASALLE BEAUVAIS à BEZU LA FORET (EURE)

L’exploitation

SAU : 165 ha dont

  • 114 ha de cultures de vente (blé, betteraves, lin, colza)
  • 3 ha de bois
  • 48 ha de prairies permanentes dont :
    • 10 ha de plateau près du corps de ferme
    • 38 ha en coteaux séchants

Le cheptel

  • 50 vaches charolaises en vêlage d’automne (septembre à novembre)
  • 2 taureaux
  • 18 à 22 génisses de renouvellement en vêlage 3 ans
  • Chargement : 1,9 UGB/ha SFP


Les mâles sont, soit vendus en reproducteurs (bonnes performances et bonnes origines), soit vendus en broutards.
La reproduction est assurée principalement par insémination (60 % des naissances ) .
L’élevage, inscrit au HBC, est en contrôle de croissance.

Nathalie et Luc adhérent au Syndicat Charolais de l’Eure et s’entourent pour la conduite du troupeau des conseils du Service Elevage HN et de leur vétérinaire.

Témoignage

«  Jusqu’en 2012, nous ne faisions pas de préparation particulière, les gestantes restaient en prairies avec de la paille à disposition.

La campagne de vêlage 2012, qui a démarré en septembre, a été catastrophique avec des vêlages difficiles (veaux + 65 kg), des veaux mous qui ne voulaient pas téter, des gros nombrils , des non délivrances. Nous avons perdu 6 veaux sur la campagne avec de nombreuses interventions du vétérinaire.


 Notre vétérinaire nous a rapidement proposé de faire des recherches et nous avons effectivement réalisé des dosages de glycémie, de corps cétoniques, de transfert de colostrum et des dosages d’oligo-éléments dans le sang.

Les résultats ont montré que nos vaches étaient en déficit énergétique, que le colostrum était pauvre en anticorps et que les mères étaient carencées dans certains oligo-éléments .


 En collaboration avec notre vétérinaire, et après avis de notre technicien d’élevage, nous avons décidé de mettre en place un programme avec :

Préparation alimentaire :
15 jours/3 semaines avant les premiers vêlages, les gestantes ont accès au bâtiment où elles disposent de paille à volonté

  • + 2 kg d’un concentré à 18 % MAT

  • CMV avec une cure d’oligo-éléments et vitamines : 100 g/jour pendant 5 jours

Préparation sanitaire :
Vaccination contre les diarrhées avec Rotavec .


Sur la campagne 2013 : Sur 46 vêlages dont seulement 4 avec aide facile,  nous avons eu 50 veaux dont 1 mort à 1 mois (2 % de mortalité).

Ces résultats encourageants et la formation «Préparation aux vêlages», organisée par le Chambre d’agriculture de l’Eure que nous avons fait ici en février 2014, nous ont convaincus malgré le surcoût relatif de l’alimentation en fin de gestation.
Nous avons aussi beaucoup mieux vécu les deux dernières campagnes de vêlages et cela n’a pas de prix ».

Propos recueillis par Régis LAFFAY
Service Elevage HN

Contact

Besoin d'informations ?
Un conseil personnalisé ?

Formations à venir

Je cultive mes prairies comme mes grandes cultures !

NOUVEAU - Je choisis la conduite adaptée à mes sols et à mes besoins.

NOUVEAU - Des animaux en bonne santé grâce à une eau de qualité.

Publications

Actualités

Agenda

Développer avec efficacité l’autonomie alimentaire en élevage bovin (50)

Le 20 juillet 2019

Picauville

Le 24 juin 2019

Saint Omer

Le 24 juin 2019

Saint Philbert sur Orne