Méteils normands

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Méteils normands : Plus de fourrages ou plus de protéines ?

Les méteils fourrage classiques (récoltés fin juin) ont laissé la place aux « nouveaux méteils » plus riches en protéagineux. Des repères sont à retrouver pour réussir cette culture, notamment sur les aspects de récolte.

Méteils normands : Plus de fourrages, plus de protéines pour plus d’autonomie

Le développement de l'autonomie alimentaire des exploitations laitières est d'actualité.

Les conseillers fourrage des Chambres de Normandie se sont saisis du sujet et ont particulièrement approfondi la question des méteils à haute valeur protéique.

Découvrez les références sur ces méteils, fruit d'un projet régional concerté entre agriculteurs et conseillers.

Contact

Besoin d'informations ?
Un conseil personnalisé ?

Publications

Témoignage

Pierre Brisset, éleveur de vaches allaitantes 

Le Vey (Val d’Orne - 14)

«Mes objectifs de départ étaient la baisse des surfaces de maïs pour réduire voire supprimer l’utilisation du pulvérisateur et diminuer les achats d’aliments. J’ai donc implanté une luzerne en semis sous couvert dans une orge de printemps en 2010.
La récolte 2011 a été entièrement consommée avant l’hiver pour pallier à la sécheresse. Cet hiver 2012-2013, l’enrubannage de luzerne jouera le rôle de correcteur unique pour les vaches allaitantes en période de gestation (2/3 du troupeau en vêlage étalé de janvier à mai)».